Problématique

Résumé:

Le chapitre contient un aperçu général du problème de paternité des articles et des notes attribués à Alexandre Pouchkine. La période analysée est entre 1830 et 1836, il y a au total 46 ouvrages. Un article seulement n’a pas été publié du vivant de l’auteur.

Le problème de paternité est montré sous plusieurs angles, ce qui nous permet de démontrer ses traits généraux qui présentent sa particularité.

L’aspect lié au contenu du problème a trois composantes. Premièrement, nous démontrons l’histoire de l’apparition du problème et les recherches consacrées à sa résolution. Deuxièmement, nous faisons un caractéristique complet des travaux scientifiques, la périodisation et les tendances diverses et variées vis-à-vis de la question, ce qui nous permet d’appliquer une approche globalisante et caractériser le problème de paternité dans sa totalité. Enfin, en guise de généralisation, nous proposons une classification primaire des textes dont la paternité est contestée et qui englobe tous les articles attribués à Pouchkine repartis entre cinq groupes hétérogènes quant à leur composition quantitative. La classification est basée sur l’analyse complexe qui prend en compte l’avancé des recherches sur la question ainsi que l’exactitude de paternité pour chaque article étudié.

La méthodologie liée au problème de paternité est démontrée par rapport aux critères analysés (idéologie de l’œuvre, stylistique, documentaire) qui ont été proposés et appliqués par des chercheurs différents. Ces critères et leur étude montrent l’application successive de différentes méthodes philologiques d’attribution. Ce sont la méthode d’analyse documentaire (exemples de B.V. Tomaschevsky, A.G. Fomin), la méthode de comparaison idéologique et de choix sélectif des traits typiques de la langue et du style d’auteur (exemples de N.O. Lerner et de V. Ia. Briousov).

Vue la grande quantité et variété des hypothèses et des résultats obtenus par les chercheurs, nous n’en illustrons que quelques uns, les plus simples (courts) et les plus démonstratifs. Mais même ce matériau illustre bien l’ambigüité des résultats pour ce problème d’attribution par des méthodes philologiques traditionnelles et les fondements de l’approche choisi qui utilise les méthodes plus pointues d’attribution.

À la fin du chapitre, nous établissons la liste des résultats obtenus pour ce problème à l’aide de la méthode d’attribution des œuvres anonymes basée sur la théorie de reconnaissance des formes et nous donnons une interprétation historico-littéraire brève formalisée de ces résultats.

Cette recherche est actuellement disponible en russe

 

Resource Links:
Chercheurs
Mikhail MARUSENKO, PR
Maria SLAUTINA
Elena RODIONOVA
Valentina CHEPIGA
Sergey KHOZYAINOV
Anastasia SINELEVA
Elena SHUVALOVA
Assya PETROVA
Panorama
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg
©2009-2011 All copyright, trade marks, design rights, patents and other intellectual property rights (registered and unregistered) in and on corneille-moliere.com and all content located on the site shall remain vested in site authors. You may not copy, reproduce, republish, post, broadcast, transmit, make available to the public, or otherwise use.
©2009-2011 Generatum Ltd.